BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Robert Gbian : lorsque la discipline du militaire transparaît dans l’action politique

Qui pour me dire si le parcours du général Gbian dans les forces armées béninoises est plus élogieux que la carrière politique qu’il a entamé il y a quelques années? ou s’il brille beaucoup plus en étant actif dans la politique? (Sourire). Bien malin qui pourra y répondre !

En attendant donc que vous ne trouviez la réponse à cette question, il serait peut-être intéressant de savoir ce qu’il pense lui même de son franc virage :

Il affirme : “J’ai fait un saut dans l’inconnu. De la caserne, je suis tombé en politique.” Un saut que j’ai envie de comparer à celui d’un parachutiste, qui sans incident majeur a atterri à bon port!…(Sourire).

A la suite de cette affirmation, on serait tenté de dire qu’au départ, rien ne semblait le prédestiner à faire de la politique, ( Sauf s’il nourrissait secrètement cette ambition.) puisqu’il a commencé une carrière professionnelle, d’abord dans les forces armées béninoises.

En effet, c’est avec un diplôme universitaire d’économie générale obtenu en 1976 à l’université nationale du Bénin, qu’il entre dans les forces armées béninoises, pour entamer sa carrière militaire. Formation qu’il approfondira et confirmera en poursuivant ses études en France et en obtenant le brevet technique d’études administratives militaires supérieures à l’école d’enseignement militaire Supérieur de deuxième degré en 1989!(Depuis 30 ans! Vous imaginez ?).

Dans le cours de sa carrière militaire, il obtient successivement le grade de sous-lieutenant, la nomination d’intendant général de brigade, puis en 2006, il est appelé à être directeur du cabinet militaire du président de la république, Boni YAYI! (C’est peut-être à partir de ce moment là que la politique a commencé à lui compter fleurette, qui sait?! (Sourire) ).

C’est en tout cas à l’entame de sa retraite en 2012 que le Général Robert GBIAN, foulera au pied le sol de la politique; Par sa candidature à l’élection législative du 26 Avril 2015, comme tête de liste pour l’alliance Soleil dans la 07ème circonscription électorale. Il se fera brillamment élire député de la 07ème législature.

Législature dont il fut deuxième vice-président ! Si ce n’est pas une entrée fracassante en politique ça ! (Rires). Vous comprenez sûrement mieux pourquoi je comparais le “Saut” du Général GBIAN à celui d’un parachutiste professionnel qui avait atterri à bonne destination !?

Un saut qui peut-être sur la base d’un sursaut patriotique, lui a tellement réussi que dans la foulée, il s’est aussi présenté à l’élection présidentielle de 2016 au Bénin (Avec le soutien des jeunes du septentrion.) et enfin, retenté l’aventure à l’occasion des législatives d’Avril 2019.Resultat des courses : Il s’est à nouveau fait élire député de la 08ème législature, avec encore cette même place de choix dans le bureau de l’assemblée nationale : Deuxième vice-président ! (Rires). À quoi pensez-vous ? Le hasard ou la providence ? (Sourire).

Ce qu’il ne faudrait également pas omettre, c’est que GGR est membre fondateur du Bloc Républicain et fait partie des 58 personnalités qui président aux destinées du dit Bloc.

Et son goût très prononcé pour l’ordre aux niveaux justice, économie, textes et lois de la République, pour la diplomatie, etc…, font justement de lui l’homme qui, des forces armées béninoises a pu en un rien de temps, s’adapter au fonctionnement ou au mode d’emploi de la politique comme un chef!

Ses mérites lui ont d’ailleurs déjà été reconnu plusieurs fois par entre autres, la promotion au grade de commandeur de l’ordre national du Bénin pour service rendus à la nation le 25 Mars 2012, puis en juin 2014, avec le trophée du leadership africain décerné par l’organisation Non Gouvernementale dénommée LAAFA, entendez, Leadership Award for African Achievers.).

Et c’est tant mieux, puisque de son expérience militaire et politique, il pourra si la jeunesse béninoise est avide de savoir, curieuse, attentive, et désireuse de prêter mains fortes au développement du Bénin, partager avec elle, les secrets d’une rapide et efficace intégration en politique, surtout quand on vient de loin, C’est-à-dire, quand on est novice dans le domaine ! (Sourire).

Je ne sais pas pour vous, mais je pense que partant de l’exemple du chemin fait par le Général Robert GBIAN, la conviction, la confiance en soi, la détermination, la volonté et autres, favorisent l’atteinte des objectifs qu’on s’est fixé dans la vie et dans tous les domaines d’activités professionnelles. (Sourire).

Si vous ne me croyez pas, relisez la chronique !Et vous verrez que non seulement, “Quand on veut, on peut.” Mais qu’une fois qu’on y est arrivé, le sentiment d’avoir été utile pour son pays est réconfortant, et croyez moi, ce n’est pas rien! C’est bon pour le moral et pour les traces qu’on laisse derrière soi. (Sourire).

Par Anita MARCOS

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

1 COMMENTAIRE
  1. Tonoukouen dit

    Qu’il soit reconnaissant à l’ex président YAYI BONI qui d’une manière ou d’une autre l’a révélé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.

7 + 3 =