BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Saison des pluies au Bénin : quels sont les risques sanitaires liés aux inondations ?

La couche la plus exposée en cette période d’inondation aux maladies et infections demeure celle des enfants. Il est impérieux que les parents se donnent les moyens pour préserver la santé de leurs enfants qui en fonction de leur âge ne perçoivent pas toujours les risques liés à leurs comportements en cette période sensible.

Un tour dans les cliniques et centres de santé publics et le constat est alarmant. Le nombre d’enfants hospitalisés est impressionnant et les médecins sont débordés. Si la saison des pluies est favorable à la recrudescence de certaines maladies chez les enfants, le cas devient préoccupant pendant cette période d’inondation.

En effet, les pluies successives qui se sont abattues sur Cotonou et ses environs ses dernières semaines ont inondé certains quartiers déjà réputés pour leur enclavement. Si toute la population cherche les voies et moyens pour faire face aux affres de l’inondation, les enfants qui dans leur innocence ne perçoivent pas souvent le mal sont les plus exposés et les nouveau-nés particulièrement vulnérables.

Prévenir les maladies hydriques

En cas d’inondation, les enfants sont susceptibles d’être victimes de maladies hydriques et infectieuses. En effet, les maladies hydriques sont les maladies liées à l’eau de boissons causées chez l’homme ou l’animal par l’ingestion et le contact avec une eau insalubre. Il s’agit des infections gastro-intestinales dues à des bactéries, parasites ou virus.

Parmi les maladies les plus connues figurent la typhoïde, la méningite, les diarrhées et le choléra. Le contact avec de l’eau souillée (bactéries et virus, résidus de produits chimiques, etc.) peut occasionner des allergies de contact et des infections, surtout s’il y a déjà une plaie ou un problème de peau.

D’ordinaire, les enfants prennent du plaisir à patauger dans l’eau. Ils se soucient peu de la propreté de leurs vêtements et se chaussent rarement pour jouer. Les parents ont donc l’obligation en cas d’inondation de faire preuve de rigueur et de redoubler de vigilance. Comme précaution, il est recommandé de ne pas laisser les enfants jouer dans l’eau souillée ni sur les terrains qui ont été inondés, et ce, jusqu’à ce que les sols soient asséchés.

Toutefois, si les enfants doivent circuler sur des terrains inondés, ils devraient porter des bottes de caoutchouc et des vêtements appropriés. «Les mesures d’hygiène de base demeurent toujours nécessaires, comme se laver les mains fréquemment, particulièrement avant de manger, afin d’éviter les risques de gastro-entérite. Et il est capital de surveiller rigoureusement les enfants en bas âges, car ils portent à leur bouche toute sorte d’objets» a recommandé le docteur Rigobert Saizonou, pédiatre à l’hôpital Saint Luc de Cotonou.

Le pied d’athlète : une mycose à ne pas négliger

Le pied d’athlète est une infection à champignons qui touche habituellement la peau située entre les orteils. Des rougeurs apparaissent au creux des plis, puis la peau sèche et pèle. Au stade initial, la lésion est le plus souvent asymptomatique et passe donc inaperçue. L’apparition ultérieure de vésicules ou de bulles provoque une irritation intense qui peut être douloureux. La lésion s’accompagne souvent d’une odeur nauséabonde qui se dégage du pied.

«On peut mettre du permanganate dans de l’eau pour désinfecter les lésions mais seule une bonne hygiène des pieds reste le meilleur moyen de prévenir le pied d’athlète» conseille le Dr Saizonou. Il également précieux de garder les pieds des enfants propres, frais et secs, s’assurez que les orteils ainsi que l’espace inter-orteils sont bien essuyés à l’aide d’une serviette propre après le bain.

Précautions pour l’utilisation de l’eau potable

L’inondation n’épargne rien. Les latrines sont souvent polluées et débordées. Les puits souillés et contaminés par toute sorte de déchets. Ce qui rend difficile l’accès à l’eau potable. Selon le docteur Saizonou, la salubrité des aliments est importante. Il s’avère donc indispensable de boire de l’eau bouillie ou traitée et de manger des aliments chauds et cuits complètement».

Désinfecter les ustensiles de cuisine

L’eau de ruissellement en période d’inondation peut transporter divers microbes et substances contaminants nocives susceptibles de nuire à la santé. Il est donc important de bien nettoyer et de désinfecter les objets et même la maison en utilisant des produits adéquats.

Une attention particulière doit être accordée à tous les objets en contact avec la bouche et les aliments tels que les ustensiles, assiettes, chaudrons, boîtes de conserve, jouets d’enfant ou autres ayant été en contact avec l’eau d’inondation.

Par Dorice DJETON

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.