BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Sanctions contre la «Rupture» ?

Les ‘’Assises de Paris’’ ont eu lieu le 23 novembre dernier à Saint Ouen en France. A cette occasion, la diaspora béninoise, a lancé un appel aux sanctions contre le régime de la ‘’Rupture’’. Cette démarche peut-elle prospérer ? Réponse dans l’exercice de l’éditorial du jour.

Gel des visas, gel des comptes offshores et avoirs avec des prête-noms, biens mobiliers et biens immobiliers, gel des sociétés écran recensées en Afrique, en Europe, et Amérique du Nord)…Voilà la panoplie souhaitée de sanctions par nos compatriotes de l’hexagone contre le régime de la ‘’Rupture’’ et ses tenants.

Et en guise d’arguments, ils ont tablé d’abord sur l’accord de Cotonou entre les Etats d’Afrique, de Caraïbes, du Pacifique et l’Union Européenne. Cet accord met en exergue la procédure de consultation et des mesures appropriées concernant les droits de l’homme. Et dans la droite ligne de cet accord de Cotonou, la diaspora, a évoqué les événements sanglants de Cotonou les 1er et 02 mai 2019.

Apparemment, tout porte à croire que les participants aux ‘’Assises de Paris’’ tiennent le bon bout avec leurs évocations massues. Objectif, réclamer des sanctions internationales contre les actuelles autorités béninoises. Mais entre les désirs et la réalité, il y a un grand fossé. Ce qui donne une certaine sérénité à Patrice Talon qui est convaincu que rien ne se passera.

En effet, le régime du ‘’Bénin révélé’’ dans ses propriétés sociales, a gravement fauté lors de la crise électorale. Ses forces de sécurité et de défense, ont tiré sur des citoyens non armés. Ce qui prédispose à la réussite de cette revendication de la diaspora. Mais il se fait que la communauté internationale, à part les timides réactions de mai et juin 2019, maintenant plus que jamais chloroformée, n’en fait plus une priorité.

Par rapport à la géopolitique internationale, le Bénin n’occupe pas une position institutionnelle prééminente mondiale. Il ne dérange donc ni l’Union européenne ni les USA, les deux grandes puissances de ce monde, enclines à déclencher le rouleau compresseur des sanctions dans le monde.

Mieux, quand on met en relation les caractéristiques différenciées de configurations de sanctions (le cas encore d’actualité de la République démocratique du Congo est dans les mémoires), il faut exclure pour le Bénin, la concurrence des itinéraires diversifiés d’accès.

Résultat des courses, par rapport aux conflits plus ou moins objectivés actuellement en Afrique, le Bénin n’est que dans un ‘’classement de routine’’ pour les grands. Il suffit d’apprécier sous toutes les coutures, le comportement de la CEDEAO juste à côté dans sa sphère naturelle d’influence pour le Bénin pour permettre à comprendre la position des autres.

Si l’institution sous régionale bouge difficilement, qu’en sera-t-il des grandes puissances ? En effet, au regard de l’actualité béninoise, il faut douter de la ‘’prégnance’’ de certaines représentations diplomatiques. Quand on prend les modalités dominantes et le poids des sociabilités pour infliger les sanctions, tout démontre que Patrice Talon semble être en territoire conquis.

En outre, il y a le rôle que Patrice Talon joue dans la distribution acceptée des rôles et de l’importance variable accordée à certaines pratiques de retour d’ascenseur et de dividendes.

C’est ainsi que Patrice Talon a fait recours aux Belges pour gérer le Port de Cotonou. Dans la même dynamique, de nombreux Français ont été recrutés et le servent directement à la présidence de la République. Les Canadiens sont désormais à la nationale d’électricité.

Des analyses stimulantes qu’on doit inscrire dans des entreprises calculées de Patrice Talon. Avec tout cela, la façon d’inventer et de tenir certaines puissances de la part du président béninois n’est-elle explicable ? Les sanctions qui tardent ou qui ne seront jamais activées contre le régime de la ‘’Rupture’’ ne sont pas le fait du hasard. Thomas Sankara, a déjà laissé à la postérité : «Seule la lutte libère».

Par Titus FOLLY

Immobilier Bénin

Dernières actualités

Bénin : un instituteur arrêté pour viol sur une fillette de 10 ans à Tanguiéta

La police républicaine de Tanguiéta a procédé, ce samedi 18 janvier 2020, à l'arrestation d'un instituteur affecté à l’Ecole Urbaine Centre de Tanguiéta 2 dans le cadre du Programme de « Pré-insertion dans l’enseignement» pour avoir commis…

Bénin : Louis Vlavonou participe à une prière pour les institutions

Ce dimanche 19 janvier 2020, le président de l'Assemblée nationale Louis Vlavonou accompagnée de son épouse, a pris part à une messe spéciale à la Cathédrale Notre-dame de Porto-Novo. Organisée par le Mouvement catholique des cadres et…

Côte d’Ivoire : arrestation d’un individu pour avoir filmé le procureur en plein procès

Un homme a été arrêté pour avoir filmé avec son portable, sans autorisation préalable, le chef du parquet près la section de tribunal de Bouna, au cours d’une audience correctionnelle. Selon plusieurs médias ivoiriens qui ont rapporté…

Eudoxie Yao : en procès en France, elle remporte une grande victoire

Bonne nouvelle pour Eudoxie Yao. La star ivoirienne des réseaux sociaux a remporté son procès qui s'est déroulé en France. La Kim Kardashian africaine a annoncé la condamnation de son agresseur, Monsieur Koné Ibrahim dit IB en France. Pour…

Tom Hanks : la Grèce offre la nationalité à toute la famille de l’acteur

Après avoir offert la nationalité à Tom Hanks, la Grèce décide d’étendre cette décision à la famille entière de l’acteur. Rita Wilson, son épouse, ainsi que Chester et Truman, leurs deux enfants, reçoivent donc cet honneur pour leur aide…

Le musicien Moby fait une énorme annonce pour son nouvel album

Moby vient d’annoncer la sortie de nouvel album, intitulé All Visible Objects, le 6 mars prochain, via Mute Records. Et selon Pitchfork, la totalité des revenus issus de cet opus iront directement à des œuvres caritatives. Il s’agira…

Côte d’Ivoire : «Il nous faut avoir des citoyens nouveaux», Simone Gbagbo

Simone Gbagbo était le samedi 18 janvier 2020 la marraine de l’AGO de la Cellule des Enseignants membres de son parti (CEFPI). L’ex-première dame ivoirienne, Simone Ehivet Gbagbo, marraine de la cérémonie, a prié pour la paix et la…

Côte d’Ivoire : accusée, Carmen Sama, la veuve d’Arafat DJ reçoit un soutien de taille

Carmen Sama, la veuve de DJ Arafat, a essuyé de vives critiques de la part d'internautes qui lui reprochent de trop exposer sa fille Rafna Houon. En effet, les reproches ont fusé quand la jeune dame a annoncé qu'une marque de vêtements…

Dernières actualités

  • Je me demande, DE QUOI VIVENT TOUS CES OISIFS APATRIDES, QUI LES PREND EN CHARGE ?
    CAR ON LES CONNAIT, C’EST DE GROS MANGEURS ET BUVEURS !
    LA RÉPONSE À CETTE QUESTION EDIFIERAIT BIEN LES BENINOIS.

  • >
    Secured By miniOrange