BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Scènes de violence à Cotonou : les présumés meneurs jugés le 28 mai prochain

Présentées ce vendredi 03 mai 2019 au Procureur de la République près le tribunal de première instance de première classe de Cotonou, les personnes interpellées lors des manifestations de Cotonou ont été placées en détention provisoire.

Environ une trentaine, ces présumés meneurs sont en détention provisoire pour attroupement non armé. Ils seront jugés le 28 avril prochain.

Selon le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci, ce sont des jeunes délinquants qui lançaient ‹‹des projectiles aux paisibles populations et aux étrangers qui circulaient librement à bord de leurs véhicules››.

Des manifestations ont débuté le mercredi 1er mai 2019, suite à une information faisant état d’une supposée tentative d’arrestation de l’ex chef d’Etat, Boni Yayi. La tension semble baisser et les citoyens vaquent à leurs occupations.

Par Akpédjé AYOSSO

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

2 COMMENTAIRES
  1. Meyer dit

    Ce sont des menteurs ce n’est pas des voyous ce sont des gens qui en ont marre d’être trainer d’être manipulé comme des esclaves d’être tricher par talon nous avons circuler dans la foule nous-même à aucun moment nous avons été agressé par des Béninois on veut tout faire pour faire croire qu’il n’y a pas de problème avec les Béninois mais que c’est que des voyous ,un gouvernement menteur si la justice condamne ces gens cela voudra dire qu’elle n’est pas indépendante quelle est bien manipuler par les services de l’État les plus haut tel que talon

  2. Tchede dit

    Notre justice est très loin d’être indépendant, puisse que nous vivons le terrorisme et l’intimidation depuis l’arrivé de ce gouvernement barbare, qui tué la population et lui demande en même temps des compte.
    C’est grave pour la santé des béninois.
    Ils ont fait violence à mains armée et usage de balles réelles contre une population non armée qui défendent une bonne cause. Qu’est ce qu’il disent de ça ?? C’est Dieu qui s’occupera d’eux même pour leur méchanceté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.