RESTEZ CONNECTÉ

LE 229

Suspension des membres de l’ANLC : Jean-Baptiste Elias en licenciement ou en chômage technique

Bénin24TV

Publié

le

Le chef de l’Etat, Patrice Talon, a suspendu le processus de renouvellement du mandat des membres de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (ANLC). Le secrétaire général de la présidence, Pascal Irenée Koupaki assure l’intérim de Jean-Baptiste Elias qui serait licencié.

A travers deux correspondances en date respectivement de janvier et mars 2020, le chef de l’Etat, Patrice Talon, qui assure la tutelle de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (ANLC), a instruit le président Jean-Baptiste Elias, de suspendre le processus de renouvellement du mandat des membres.

Selon la correspondance du président de la République, une relecture de la loi portant création de l’ANLC est envisagée afin de l’adapter aux réalités du moment. Cette autorité avait été créée par l’ex chef d’Etat, Boni Yayi, à travers la loi 2011-20 du 11 octobre 2011. Cette première mandature avait été installée en mai 2013.

L’ex homme fort de la lutte contre la corruption se retrouve dans une situation qu’il est difficile de juger. Débarqué de son poste, bien inspiré celui qui pourra dire exactement la nature exacte de la décision du chef de l’Etat, Patrice Talon.

Est-ce un licenciement ou un chômage technique ?

La thèse du licenciement peut s’avérer intéressante et probable quand on se fie aux raisons évoquées. En effet, selon les informations glanées çà et là, il ressort qu’il serait reproché à l’ANLC de n’avoir pas comblé les attentes placées en elle par l’exécutif.

De même, l’ANLC se serait révélée comme une institution budgétivore. Deux faits qui ne cadrent pas du tout avec le modèle de gestion du gouvernement dirigé par Patrice Talon. Mais, cela n’exclut pas le fait qu’il peut revenir à la tête de l’ANLC avec une autre équipe. La thèse du chômage technique est moins plausible au vu de la volonté du gouvernement de bannir la corruption des habitudes du citoyen béninois.

Or, il faut des hommes d’un certain charisme pour réussir cette pénible mission. Par exemple, il aura fallu Modeste Toboula pour opérer le démarrage du combat contre l’occupation des espaces publics et des abords de rues. Et il aura fallu un homme de la trempe du procureur spécial près la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet), Ulrich Togbonon, pour donner un nouveau visage à la lutte contre la corruption sur le plan pénal.

Aussi, le fait que Jean-Baptiste Elias et son équipe n’aient abouti à des résultats élogieux, ouvre la voie de la concurrence aux proches du pouvoir qui sont animées par des convictions aussi fortes que celle du chef de l’Etat en matière de lutte contre la corruption. Tout ceci rapproche Jean-Baptiste Elias plus du licenciement que du chômage technique.

Toutefois, il convient de noter que l’ex président de l’ANLC est le président du Front des organisations nationales de lutte contre la corruption (Fonac). Donc il ne va pas chômer. Juste retourner à ses anciennes occupations. A en croire certaines indiscrétions, il aurait fait des émules dans ces fonctions plutôt que dans celle liées à l’ANLC.

Quelques mérites quand même

L’ex président de l’ANLC avait eu à renseigner l’opinion publique béninoise et internationale sur certains dossiers sulfureux. En effet, Jean-Baptiste Elias a activement contribué à la lutte contre la corruption à l’ère du ‘’Bénin révélé’’ en dénonçant certaines pratiques peu orthodoxes qui avaient encore cours.

Du cas de certains membres du gouvernement et députés qui n’auraient pas encore déclaré leurs biens conformément à la réglementation, à celui de l’affaire de prétendue surfacturation des motos et autres matériels prétendument acquis à des sommes astronomiques, en passant par certains autres faits, le président du Fonac a fait des révélations qui ont alerté les autorités compétentes du Bénin.

De même, Jean-Baptiste Elias avait dénoncé certaines irrégularités constatées dans le processus électoral ayant abouti à l’élection des députés de la 8ème législature de l’Assemblée nationale.

Pascal Koupaki reçoit mandat pour gérer les affaires courantes

Le ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République, Pascal Irénée Koupaki, a pris les rênes de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption des mains de Jean-Baptiste Elias qui, l’a dirigée depuis mars 2017.

La cérémonie s’est tenue le jeudi 19 mars 2020 au siège de l’ANLC à Saint Michel. La prise de service par Pascal Iréné Koupaki place l’ANLC dans une phase de transition dont l’issue devrait être l’adoption d’une loi modifiant la loi 2011-20 afin d’adapter l’autorité nationale aux dynamiques actuelles.

Par Falco VIGNON

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CLIQUER POUR COMMENTER

COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LE 229

Bénin – supposée limitation des lieux de culte : le démenti formel du Gouvernement

Michel Espoir

Publié

le

Depuis quelques jours, il est distillé sur les réseaux sociaux une rumeur selon laquelle le Gouvernement béninois entend limiter le nombre de lieux de culte. A travers un communiqué rendu public, ce samedi 30 mai 2020, sur son site officiel, l’exécutif apporte un démenti formel et appelle les uns et les autres à la sérénité.

Pas de limitation du nombre de lieux de culte au Bénin. C’est l’essentiel à retenir de la réaction du Gouvernement face à cette rumeur persistante et inquiétante. « Contrairement à la rumeur véhiculée sur les réseaux sociaux, le gouvernement informe qu’aucune limitation du nombre de lieux de culte dans notre pays n’a été décidée ni même envisagée », peut-on lire sur la page officielle de l’exécutif.

Mieux, il rassure les citoyens qu’ils peuvent continuer à vivre librement leur foi dans le respect des lois de la République. Cette réaction tant attendue des autorités vient ainsi mettre fin à cette fausse information qui faisait grand bruit dans l’opinion.

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CONTINUER LA LECTURE

LE 229

Bénin : la campagne de plantation du palmier à huile lancée

Michel Espoir

Publié

le

Ce vendredi 29 mai 2020, le Ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, Gaston Cossi Dossouhoui a procédé au lancement officiel de la campagne de plantation de palmier à huile au Bénin. Cette opération qui s’est déroulée dans la ferme de Clément Mèhouénou, à Ifangni vise à permettre au Bénin de retrouver les performances glorieuses d’antan dans cette filière.

L’objectif de l’ensemble des acteurs impliqués est d’assurer le développement de la filière palmier à huile au Bénin. Au cours de cette cérémonie, le Ministre Gaston Cossi Dossouhoui a rassuré ces acteurs que les structures décentralisées du ministère, les Agences territoriales de développement agricole, notamment le pôle 6, l’Institut national de recherche agricole (Inrab) à travers le Centre de recherches agricoles plantes pérennes (Crapp), sont à leur disposition pour relever ce défi. Pour ce faire, l’État, à travers le Maep, a mis en place par le Crapp 920.000 graines germées auprès de 39 pépiniéristes et une production de 135.450 graines germées sur les pépinières de l’Inrab. L’État a également aidé à la production par toutes les pépinières agréées du Bénin de 863.185 plants de palmier à huile sélectionnés pour 6.036 ha de nouvelles plantations.

Le pôle 6 dont la culture locomotive est le palmier à huile a acquis au profit des planteurs du département du Plateau environ 30.000 plants sélectionnés aux fins de mise en place à prix subventionné pour couvrir près de 400 ha de nouvelles plantations. 762 producteurs de palmier à huile sélectionnés ont bénéficié d’une formation sur les Itinéraires Techniques de Production. Le Ministre Dossouhoui a alors appelé les acteurs à, eux-aussi, jouer entièrement leur partition avec toute la dynamique requise pour que la filière palmier à huile retrouve ses lettres de noblesse dans l’économie nationale. Message sans doute bien compris par le Président de la Fédération nationale des producteurs de palmier à huile.

«Le lancement de la campagne de plantation est pour nous un évènement spécial. C’est un grand jour. Le palmier à huile avait fait la gloire de notre pays. Nous avons perdu ce prestige. Nous nous battons maintenant pour reprendre notre place d’antan. Le Chef de l’Etat a vu juste en donnant un pôle entier au développement de cette filière. C’est le lieu de le féliciter», a souligné Lawani Arouna.

Pour Gwladys Tossou Lokossou, Directrice Générale de l’Atda, pôle 6, les actions se mènent depuis bientôt quatre ans afin que le palmier à huile béninois refleurisse à nouveau.

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CONTINUER LA LECTURE

DERNIÈRES ACTUALITÉS

LE 229Il y a 23 minutes

Bénin – supposée limitation des lieux de culte : le démenti formel du Gouvernement

Depuis quelques jours, il est distillé sur les réseaux sociaux une rumeur selon laquelle le Gouvernement béninois entend limiter le...

ECONOMIEIl y a 54 minutes

Sénégal : hausse de 433,40 milliards de FCFA de la masse monétaire en février

La masse monétaire du Sénégal a connu une augmentation de 433,40 milliards de FCFA (environ 693,440 millions de dollars) au...

ECONOMIEIl y a 55 minutes

Côte d’Ivoire : légère hausse du prix du carburant et du gaz butane pour le mois de juin

Les prix du carburant et du gaz butane affichent une légère hausse pour le mois de juin 2020 en Côte...

EDUCATIONIl y a 57 minutes

Reprise des cours à l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, mardi

Les activités académiques reprennent mardi prochain à l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, la plus grande université de la Côte d’Ivoire, après...

POLITIQUEIl y a 59 minutes

Présidentielle ivoirienne de 2020 : les cybermilitants du RHDP en formation à Abidjan

Un atelier de formation destiné aux relais régionaux et cybermilitants du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix...

RWANDAIl y a 1 heure

Rwanda : un ancien maire emprisonné à vie pour le génocide de 1994

L’ancien maire de la commune de Nyakizu, dans le sud du Rwanda, Ladislas Ntaganzwa, accusé d’avoir orchestré le massacre de...

AFRIQUE DU SUDIl y a 1 heure

L’Afrique du Sud exporte des produits anti-covid vers des pays africains

L’Afrique du Sud a exporté quelque 150 millions de litres de gel antiseptique et des millions de masques vers plusieurs...

CÔTE D'IVOIREIl y a 1 heure

Côte d’Ivoire : des jeunes formés pour défendre le parti de Ouattara sur les réseaux sociaux

Des jeunes du Cercle national Amadou Gon Coulibaly (CNAGC), une association se réclamant du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie...

BURKINA FASOIl y a 1 heure

Burkina Faso : au moins 15 civils tués dans une attaque terroriste

Le gouvernement burkinabè a annoncé, samedi, qu’au moins quinze civils ont été tués, vendredi soir, dans une attaque perpétrée par...

CORONAVIRUSIl y a 1 heure

Maroc : une patiente guérie du coronavirus à 110 ans

Une doyenne de longévité au Maroc a pu résister et battre le coronavirus après s’être remise de la maladie et...

ECONOMIEIl y a 1 heure

Initiative «Coronavirus Global Response» : le Maroc contribue à hauteur de 3 millions d’euros

Le ministère marocain de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a contribué...

MAROCIl y a 1 heure

Mohammed VI : la disparition de Abderrahmane Youssoufi, une perte considérable pour le Maroc

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à Mme Hélène El-Youssoufi, veuve du grand militant, feu Maître...

MALAWIIl y a 2 heures

Coronavirus : des centaines de Malawites rapatriés d’Afrique du Sud

Quelque 140 ressortissants sans-papiers malawites rapatriés d’Afrique du Sud sont pour la plupart soumis à des dépistages dans un camp...

SPORTSIl y a 2 heures

Le Maroc représenté par quatre membres au sein du Comité International Olympique

Le Comité International Olympique (CIO) compte quatre membres marocains au sein de ses commissions pour l’année 2020, a annoncé l’instance...

AFRIQUE FOOTIl y a 2 heures

Football : les finalistes du Prix Marc-Vivien Foé du meilleur joueur africain 2020 connus

Aucun joueur ivoirien ne figure sur la liste des onze finalistes de l’édition 2020 du Prix Marc-Vivien Foé du meilleur...

ECONOMIEIl y a 2 heures

La Banque mondiale débloque 224 milliards FCFA pour l’autonomisation des filles dans le Sahel

La Banque mondiale a débloqué 376 millions de dollars, soit plus de 224 milliards FCFA pour renforcer le capital humain...

EUROPEIl y a 2 heures

«Tout sera différent» après la pandémie, avec un monde «meilleur ou pire», selon le pape François

«Tout sera différent» après la pandémie planétaire du nouveau coronavirus, dont l’humanité ressortira «meilleure ou pire», a prévenu le pape...

CORONAVIRUSIl y a 2 heures

Coronavirus : plus de 6 millions de cas confirmés dans le monde, 366.848 décès

Plus de 6 millions de cas de nouveau coronavirus ont été officiellement recensés dans le monde, dont les deux tiers...

MOYEN-ORIENTIl y a 2 heures

Afghanistan : deux employés d’une chaîne de télévision tués par une bombe

Deux employés d’une chaîne de télévision afghane ont été tués samedi 30 mai par l’explosion d’une bombe placée en bord...

CORONAVIRUSIl y a 2 heures

Le gouvernement britannique critiqué pour un déconfinement jugé «prématuré»

De nombreux experts et membres de l’opposition ont jugé «prématurée» la décision du gouvernement britannique de passer lundi à la...

EUROPEIl y a 2 heures

Au Vatican, le pape prie en mondovision, entouré d’une centaine de fidèles

Le pape François a assisté samedi 30 mai dans l’après-midi à la prière du rosaire dans les jardins du Vatican...

SPORTSIl y a 2 heures

Royaume-Uni : le gouvernement autorise la reprise des compétitions sportives

Le gouvernement britannique a autorisé samedi 30 mai le retour à huis clos des compétitions sportives à partir du 1er...

POLITIQUEIl y a 2 heures

Trump se dit prêt à envoyer des troupes à Minneapolis pour faire face aux émeutes

Le Président américain a déclaré samedi 30 mai que si les autorités de Minneapolis demandaient de l’aide, il enverrait des...

EUROPEIl y a 2 heures

En plein vol pour Moscou cet avion fait demi-tour, un pilote étant positif au Covid-19

Après qu’il s’est avéré que l’un des pilotes de l’avion opérant le vol New Delhi-Moscou avait été testé positif au...