BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Terrorisme en Afrique de l’ouest : tensions entre le Burkina Faso et la France

Le Burkina Faso hausse le ton contre la France dans la lutte contre le terrorisme. Dans un communiqué émanant de l’État-major burkinabè, l’armée met en garde l’aviation française contre le survol de son espace aérien.

Un courrier daté du 15 novembre 2019, ayant pour objet «Sécurisation de l’espace aérien», a été adressé au lieutenant-colonel attaché de défense, près de l’ambassade de la France au Burkina Faso par le chef d’État-major général des armés burkinabè, le général de brigade Moïse Miningou pour interpeller la France sur la présence d’engins volant dans son espace aérien.

«Depuis un certain temps, il ressort de façon récurrente que des aéronefs non identifiés survolent nos bases et zones d’opération», fait remarquer l’officier supérieur burkinabè.

Le général Moïse Miningou informe les autorités françaises que «désormais, des instructions ont été données aux unités déployées pour que ces aéronefs soient considérés comme ennemis et traités comme tels».

«Par conséquent, nous vous prions de vouloir bien nous informer quarante-huit (48) heures à l’avance de tout déplacement de vos aéronefs dans ces zones et en coordination avec l’Armée de l’Air et l’État-major général des armées», précise le communiqué.

Il faut noter que le chanteur malien Salif Kéita s’en est ouvertement pris à la France, qu’il accuse de financer le terrorisme au Mali. Une sortie de Salif Kéita qui a fait réagir les autorités françaises qui se sont insurgées contre de tels pratique. Outre le Burkina Faso, la lutte contre le terrorisme fait naitre des tensions entre la France et certains pays du Sahel.

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.