RESTEZ CONNECTÉ

CÔTE D'IVOIRE

Trafic de drogue en Afrique de l’ouest : la pression de Trump sur la Côte d’Ivoire

Avatar

Publié

le

Donald Trump, le président des Etats Unis a royalement ignoré les notions de giron, de pré-carré… pour menacer une filleule de la France. Il s’agit de la Côte d’Ivoire. Suite aux supposées accusations de trafic de drogue à grande échelle à partir du pays de Alassane Ouattara, le président américain par le truchement de son ambassade près la Côte d’Ivoire a menacé d’agir.

Si la lutte contre le narcotrafic est une constance pour l’administration américaine depuis des décennies, ce coup de semonce de Donald Trump contre le pouvoir de Ouattara, le fidèle des fidèles et le protégé de Emmanuel Macron suscite moult interrogations qu’il urge naturellement de décortiquer.

Dans un tweet en date du 09 juin 2020, les Etats Unis via leur ambassade près Côte d’Ivoire se sont dit préoccupés par le problème du trafic de drogue dans le pays de Alassane Ouattara. Mieux, dans ce tweet, l’administration Trump a annoncé qu’elle agirait contre tous les trafiquants de drogue connus.

Ce tweet intervient au moment même où le premier ministre par intérim Hamed Bakayoko est cité par une enquête internationale du journal «Vice Media» comme étant le présumé baron du trafic de drogue en Côte d’Ivoire et que le pays de Alassane Ouattara serait devenue la plaque tournante du trafic de drogue vers l’Europe. Cette annonce a fait l’effet d’une bombe.

Quelques détails qui embarrassent

L’autre fait non moins banal, c’est que dès la publication de cette enquête, avec carte blanche de Washington, la Drug Enforcement Agency (DEA), l’agence américaine de lutte contre le trafic de drogue et la traque des narcotrafiquants a déclaré être prête à interpeller le premier ministre Hamed Bakayoko et 157 personnalités ivoiriennes selon les révélations de ce média.

Rappelons que cette enquête du journal «Vice Media» a été menée par deux journalistes. Il s’agit de Nicholas Ibekwe et Daan Bauwens. Leur enquête est intitulée «Comment votre conso de coke fout la merde en Afrique de l’Ouest». Cette investigation présente la ville portuaire d’Abidjan, à l’instar de Dakar (Sénégal) et Lagos (Nigeria), comme l’un des maillons indispensables de la route de la cocaïne qui lie l’Amérique du Sud à l’Europe via l’Afrique de l’Ouest pour le compte des mafias italienne et colombienne.

Ils auraient eu des preuves impliquant de façon présumée de hautes autorités politiques de la Côte d’Ivoire ainsi que des membres du showbiz. Il en découle un tollé général à Abidjan. Certaines personnalités politiques citées ont annoncé des poursuites judiciaires.

A Washington, on bande les muscles

On connait le raidissement des Etats Unis quand il s’agit de narcotrafic. Mais très souvent, c’est en Amérique latine, en Amérique du nord et en Amérique centrale, leurs arrière-cours naturelles qu’ils sont intraitables. On a encore en mémoire les contingences survenues en 1987 quand Manuel Noriega, ex homme fort et président de la République du Panama (Amérique du Nord) a été lâché par Washington en 1987 qui l’accuse de trafic de drogue et de racket. Conséquence il a été cueilli par les Américains comme un chenapan.

Mais que Donald Trump quitte sa sphère d’influence de l’Amérique latine ou du nord, pour menacer vertement un pays de l’Afrique occidentale, de surcroit francophone, donc dans le giron de la France et ce au nez et à la barbe de Emmanuel Macron, il y a de quoi provoquer les ondes sismiques. D’où la kyrielle d’interrogations qui taraudent les observateurs avertis sur l’échiquier international.

Pourquoi Donald Trump a directement sommé le pouvoir de Alassane Ouattara, l’introduit de Emmanuel Macron ? A quelques décades de la présidentielle ivoirienne, un tel geste est-il anodin, banal, ou une simple coïncidence ? Comment interpréter cette incursion de Trump dans cette «ouche» de la France ? L’impéritie de l’Hexagone à maitriser les conséquences de la guerre au Sahel après la mort de Mouammar Kadhafi en est un pesant? Le pays de Macron actuellement la risée des africains n’a-t-il pas définitivement perdu la guerre d’influence en Afrique ? Autant de questions.

France, vers une descente aux enfers

En agissant ainsi contre la Côte d’Ivoire sans l’onction de Paris, c’est que Donald Trump vient de démontrer que la France n’est plus crédible pour assumer un certain nombre de missions importantes en Afrique.

Et la principale de ces missions, c’est la question de la sécurité. En effet, après la mort de l’ex guide libyen, Mouammar Kadhafi, suite à une résolution française, à l’Onu, le Sahel est devenu un géant bourbier à ciel ouvert écumé par divers groupes terroristes..

Quand elle a fini de bombardé Kadhafi et que les djihadistes ont réussi à se servir copieusement en armes dans les casernes libyennes, malgré les différents corps expéditionnaires français tels que «Serval» et «Barkhane», la France n’arrive pas depuis 2012 à vaincre les terroristes.

En début juin 2020, c’est avec le soutien technologique de l’armée américaine que Abdelmalek Droukdel, le chef d’Al-Qaïda au Maghreb islamique a été tué. C’est lui qui pendant longtemps détenait de nombreux otages, français et étrangers. Il a été donc éliminé au nord Mali, non loin de la frontière avec l’Algérie d’où il dirigeait ses opérations. Cette élimination a été rendue possible en partie grâce aux renseignements américains.

Ainsi, les soldats de Trump ont bien voulu montrer la voie à suivre à la France contre les groupes terroristes qui se disputent la région, aussi bien ceux liés à Al-Qaïda que ceux qui se revendiquent de Daech.

Mieux, en dépit de ces corps expéditionnaires comme «Barkhane», c’est que la France dispose de quatre bases françaises en Afrique. Il s’agit de celles de Dakar, Abidjan, Libreville et Djibouti. Cependant, son incapacité à inverser la tendance du terrorisme en Afrique est notoire.

Mais on sait que depuis la guerre d’Indochine qui a duré près de huit ans et qui a été soldée par la mémorable débâche de l’armée française le 13 mai 1954, avec la bataille de Diên Biên Phu, c’est la poisse qui poursuit les corps expéditionnaires français.

Donald Trump a donc compris que les vastes zones sahéliennes d’Afrique (Tchad, Niger, Mali, Burkina et Mauritanie), si rien n’est fait risquent de devenir à jamais un «no man’s land», une zone de non droit. Ce qui pourrait profiter la Russie qui si rien n’est fait va s’y implanter allègrement.

Déjà que Donald Trump voit d’un mauvais œil l’incursion de la Russie en Centrafrique, une autre terre de prédilection de la France abandonnée dans une guerre fratricide. Et même au-delà de la Russie, le président américain craint que les Chinois profitent du chaos sécuritaire pour s’implanter au Sahel et mettre davantage la main sur les richesses de cette zone.

Dans ce contexte géopolitique très troublé où la France a démissionné et incapable de maintenir l’ordre dans le Sahel, Donald Trump n’entend pas cautionner que la Côte d’Ivoire devienne un ‘’marché de coca’’. D’où son regard inquisiteur et la menace de faire une bonne campagne de salubrité en Côte d’Ivoire ne craignant pas une «mini guerre froide» avec la France incapable et de plus en plus moribonde.

En effet, avec les coups de semonce de Donald Trump, il est très intéressant de s’attarder sur la réelle place de la France dans cet ensemble sahélien au moment où Donald Trump vient pour faire le gendarme.

Les autres sujets qui fâchent

Outre l’incapacité de la France sur le plan sécuritaire, il y a d’autres sujets qui fâchent et qui ternissent l’image de la France. On peut citer l’avenir du F CFA, les manœuvres subreptices pour arracher l’Eco aux pays de la CEDEAO avec Emmanuel Macron qui instrumentalise certains chefs d’Etat africains sans oublier les violences raciales et discriminatoires contre les Noirs.

Les tergiversations de la France pour rapatrier les trésors culturels et cultuels indument volés en Afrique et gardés dans les musées français est également un dossier crucial. Avec le récent déboulonnage des statues dans certaines capitales africaines, il y a aussi la question mémorielle avec le sort à réserver aux statues des héros français mais colonisateurs racistes de grand format comme Faidherbe et même dé Gaulle.

Comme on le voit, la France a perdu sa crédibilité en Afrique et les petites ententes avec certains dictateurs pour lui sauver la mise ne sont plus possibles. La messe est dite. (Dossier à suivre)

Par Luc GUIDIBI, correspondant en Afrique du Sud.

Partagez pour vos ami(e)s


Suivez-nous sur Facebook

Coronavirus

CLIQUER POUR COMMENTER

COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIÈRES ACTUALITÉS

ENTRETIENIl y a 39 minutes

Lutte contre le racisme dans le monde : «les manifestations contre le racisme aux États-Unis ne sont pas encore suffisamment mûrs pour être des mouvements de révoltes ou même des mouvements susceptibles d’aboutir à des changements qualitatifs» souligne Zeguen Touré prèsident de la CICC. (Interview N°2)

Ce mercredi 1er juillet, le président de la Coalition internationale contre le Coronavirus et les autres pandemies pour le développement...

EDUCATIONIl y a 2 heures

Faire face aux caprices des enfants

Coup de pieds ci et là, des cris aigus et stridents, des gestes brusques répétés et violents dans tous les...

POLITIQUEIl y a 2 heures

Lutte estudiantine : Guy Dossou Mitokpe nostalgique

L’ancien député à l’Assemblée nationale du Bénin, Guy Dossou Mitokpe est revenu, il y a quelques jours sur certains moments...

SPORTSIl y a 3 heures

A S Vita Club : Bestine Kazadi prend les rênes

Vainqueur de la Ligue des champions africaine en 1973, le club de Kinshasa vient confier le direction à Bestine Kazadi....

SPORTSIl y a 3 heures

Officiel : Fin de parcours pour Emmanuel Adebayor au Paraguay

Une nouvelle vraiment choquante pour les fans de la star togolaise Emmanuel Adebayor. La pandémie de coronavirus aura été fatale...

SANTÉIl y a 3 heures

Santé : les feuilles de goyave pour en finir avec les pertes malodorantes et excessives

Notre sexualité mérite notre attention. C’est pourquoi il faut veiller au bien être des organes sexuels. Nettoyer le vagin sans...

SPORTSIl y a 3 heures

Report de la CAN 2021 : un ouf de soulagement pour les autorités camerounaises

La pandémie du Coronavirus qui a fait reporter la CAN 2021 en 2022, apporte en dépit de tout, un soulagement...

EDUCATIONIl y a 4 heures

Education : les aspirants au métier d’enseignant bientôt fixé sur leur sort

Soumis aux différents tests le samedi 13 juin 2020, les aspirants au métier d’enseignant de la maternelle, primaire et secondaire...

LE 229Il y a 4 heures

Appel à candidature pour le recrutement du cinquième contingent des volontaires de l’Uac

Le Centre autonome pour le volontariat, l’entreprenariat, la recherche et les innovations (Cveri) de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) lance un appel...

CÔTE D'IVOIREIl y a 4 heures

Cote divoire : Laurent Gbagbo entre le marteau et l’enclume

À peine libéré de la Cour Pénale Internationale (CPI), l’ancien président Laurent Gbagbo et son ministre Charles Blé Goudé, risquent...

SPORTSIl y a 4 heures

Football/International : Edinson Cavani quitte officiellement le PSG

L’attaquant uruguayen, Edinson Roberto Cavani Gómez, plus connu sous le nom de Edinson Cavani a annoncé officiellement son départ du...

EDUCATIONIl y a 4 heures

Bénin – Abondance des Travaux Dirigés à l’approche des examens : de l’aide ou de l’escroquerie ?

«Travaillez et prenez de la peine, c’est le fond qui manque le moins», tel devrait être le refrain quotidien des...

EDUCATIONIl y a 4 heures

Bénin – CEP 2020 : Salimane Karimou donne les indications nécessaires face au coronavirus

L’examen du Certificat d’étude primaire (Cep) session de juillet 2020 aura bel et bien lieu et se déroulera dans un...

EDUCATIONIl y a 5 heures

Patrice Talon aux candidats : rien ne doit empêcher de tenir le pari d’une année académique 2019-2020 réussie

Talon comme Trump sur twitter aime facebook avec 331 785 personnes abonnées. Il vient de laisser un message dans lequel...

EDUCATIONIl y a 8 heures

Education : les examens nationaux de Licence et master bientôt prorogé

Après une première expérience de l’organisation des examens nationaux de licence et de master au plan national instituée par décret...

EDUCATIONIl y a 10 heures

Bénin – Examens de fin d’année : les candidats vont-ils composer dans l’eau ?

Le calendrier des examens nationaux de fin d’année a récemment été modifié en raison de la pandémie du coronavirus. Selon...

EDUCATIONIl y a 10 heures

Calavi – Inondation : relogement de quelques étudiants sinistrés en résidence universitaire

Les récentes pluies qui se sont déversées sur la commune d’Abomey-Calavi ont causé l’inondation de plusieurs habitations, notamment dans le...

ECONOMIEIl y a 10 heures

Le projet de révision du Code des marchés publics en République du Bénin sur la table des députés

Dans leur volonté d’impulser une nouvelle dynamique à l’exécution des projets d’investissement du Programme d’Action du Gouvernement (Pag) ou de...

SPORTSIl y a 10 heures

Football : voici les matchs de ce jour !

La course au titre de cette saison 2019-2020 continue dans les championnats d’élite espagnol, Italien, Allemand, hormis le championnat Angleterre...

AFRIQUE FOOTIl y a 11 heures

Football ivoirien – Covid-19 : la FIF délocalise son Assemblée générale à Yamoussoukro

L’Assemblée générale ordinaire de la Fédération ivoirienne de football (FIF), initialement prévue à Abidjan, se tiendra à Yamoussoukro le 4...

ECONOMIEIl y a 11 heures

Coronavirus : l’économie kenyane vit un «léger» ralentissement

L’Office kenyan des statistiques a révélé que la croissance économique du pays avait ralenti au cours des trois premiers mois...

CÔTE D'IVOIREIl y a 11 heures

Côte d’Ivoire : policiers et gendarmes formés pour une meilleure sécurisation du processus électoral

Un atelier de formation des forces de sécurité intérieure s’est ouvert mercredi à Abidjan en vue de renforcer les capacités...

GHANAIl y a 11 heures

Ghana : décès d’Alfred Kotey, ancien champion du monde de boxe

L’ancien champion du monde de boxe (WBO) des poids coqs, Alfred ‘Cobra’ Kotey, du Ghana, est décédé à New York...

NIGERIAIl y a 11 heures

Nigeria : l’Etat de Lagos va lancer une radio éducative

La Commissaire à l’éducation de l’Etat de Lagos, Mme Folasade Adefisayo, a déclaré que l’Etat de Lagos envisageait de créer...

Bénin 24 TV