RESTEZ CONNECTÉ

NIGERIA

Vraiment horrible : une femme brûlée vive pour avoir utilisé l’eau mortuaire pour cuisiner (photo)

Victor Mahunon

Publié

le

Après s’être servie de l’eau mortuaire pour cuisiner au gens, une femme nigériane a été brûlée vivante. La femme identifiée comme Mama Aromain dans l’État du delta d’Ugheli a été brûlée vive pour avoir utilisé de l’eau mortuaire pour cuisiner la nourriture qu’elle vend aux gens.

Il a été établi que le vendeur de nourriture qui se trouve être le vendeur de riz le plus populaire dans sa région utilisait de l’eau mortuaire pour pimenter sa nourriture afin d’attirer plus de clients à la fréquenter.

La femme soupçonnée d’être au début de la quarantaine a été arrêtée par le préposé à la morgue qui l’a vue un peu plus tôt dans la journée aller chercher de l’eau à l’arrière de la morgue et l’a suivie pour savoir pourquoi elle allait chercher l’eau. À sa plus grande surprise, il s’est avéré qu’elle l’utilisait pour cuisiner pour ses clients.

Le préposé à la morgue a exposé la vendeuse lorsqu’elle est arrivée à son joint populaire sur le marché. Elle a été battue par des foules en colère et ils l’ont incendiée.

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CLIQUER POUR COMMENTER

COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NIGERIA

Nigéria : «Il faut aider les enfants brisés par la guerre» (Amnesty)

Bénin24tv avec APA

Publié

le

Selon un nouveau rapport d’Amnesty International, il faut aider les enfants «brisés» par la guerre au Nigéria «pour ne pas en faire une génération sacrifiée».

«Il est urgent que le Nigeria protège une génération entière d’enfants et lui fournisse une éducation dans le nord-est du pays, une région dévastée depuis des années par les atrocités de Boko Haram et les violations manifestes imputables à l’armée», a déclaré l’ONG des droits humains mercredi 27 mai, dans un nouveau rapport intitulé «Nous avons séché nos larmes : Gérer les conséquences du conflit sur les enfants dans le nord-est du Nigeria».

Dans le communiqué parvenu à APA, il dit montrer que la pratique généralisée de la détention illégale et de la torture au sein de l’armée n’a fait qu’ajouter aux souffrances des enfants des États de Borno et d’Adamawa, déjà victimes de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité perpétrés par Boko Haram.

Selon Amnesty, Boko Haram a attaqué des écoles à plusieurs reprises et enlevé un grand nombre d’enfants «pour en faire des soldats ou des épouses».

Le document révèle également que des donateurs internationaux, comme l’Union européenne, «financent un programme défaillant» qui prétend réinsérer d’anciens combattants présumés mais qui, en réalité, consiste principalement à «détenir illégalement des enfants et des adultes».

«Cette dernière décennie de conflit acharné entre l’armée nigériane et Boko Haram dans le nord-est du Nigeria est une atteinte à l’enfance elle-même. Les autorités nigérianes risquent de créer une génération sacrifiée, à moins qu’elles ne viennent en aide aux milliers d’enfants pris pour cible et traumatisés par la guerre», a déclaré Joanne Mariner, directrice par intérim du programme Réaction aux crises à Amnesty International.

«Par ailleurs, le traitement réservé par l’armée à celles et ceux qui fuient ces brutalités est effroyable : de la détention illégale et massive dans des conditions inhumaines jusqu’aux coups et aux actes de torture, en passant par l’autorisation des violences sexuelles commises par des détenus adultes – cela défie l’entendement que des enfants, où qu’ils se trouvent, se voient infliger les pires sévices par les autorités qui sont censées les protéger.»

Entre novembre 2019 et avril 2020, Amnesty International déclare avoir interrogé plus de 230 personnes touchées par le conflit, dont 119 étaient mineures au moment où Boko Haram, l’armée ou les deux ont commis de graves crimes à leur encontre.

Il y avait notamment 48 enfants ayant été détenus par l’armée pendant des mois voire des années, ainsi que 22 adultes qui avaient été détenus avec des mineurs, a souligné l’ONG.

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CONTINUER LA LECTURE

NIGERIA

Nigeria : les jihadistes multiplient les attaques à la fin du ramadan

Benin24tv avec AFP

Publié

le

Les groupes jihadistes ont mené plusieurs attaques dans le nord-est du Nigeria à l’approche de l’Aïd el-Fitr, qui marque la fin du ramadan pour les musulmans, prévue ce week-end, selon des sources concordantes.

Lundi soir, des combattants de l’Etat islamique en Afrique de l’Ouest (ISWAP) ont envahi la ville de Dapchi, dans l’Etat de Yobe, provoquant des combats avec l’armée qui ont fait un mort et trois blessés parmi les soldats, et cinq morts chez les insurgés.

Les jihadistes ont pillé des magasins et la maison d’un chef traditionnel avant l’intervention de militaires et de chasseurs membres de groupes d’autodéfense, ont raconté à l’AFP deux sources militaires et des habitants.

«Ils sont arrivés vers 17h30 et ont sévi pendant plus de quatre heures avant que les soldats ne viennent les combattre», a déclaré Bashir Manzo, un habitant de Dapchi. Il n’y a pas eu de victimes civiles, selon ces différentes sources.

Dapchi a été le théâtre de l’enlèvement de plus de 100 écolières par ISWAP en février 2018. Les otages avaient ensuite été libérées suite à des négociations avec le gouvernement, sauf une chrétienne toujours détenue pour avoir refusé de renoncer à sa foi. Toujours lundi, deux femmes kamikazes se sont fait exploser vers 19H30 GMT dans la ville de Konduga, dans l’Etat voisin Borno, tuant deux personnes chez un milicien engagé dans la lutte anti-jihadiste.

«Notre collègue était ciblé (…) l’impact de l’explosion a détruit une partie d’une maison voisine, le tuant avec un vieil homme», a déclaré à l’AFP Ali Hassan, chef de la milice locale. Cette attaque est caractéristique du groupe Boko Haram, avec qui ISWAP a fait scission en 2016, et qui utilise régulièrement des kamikazes pour viser des civils.

Konduga se trouve en brodure de la forêt de Sambisa, fief de Boko Haram d’où les kamikazes ont souvent lancé leurs attaques par le passé. ISWAP est en revanche réputé cibler surtout les positions de l’armée. En mars, ses hommes avaient tué plus de 70 soldats dans une embuscade à Gorgi, près de Konduga.

Plus tôt lundi, des combattants de Boko Haram avaient aussi attaqué le village de Kautikeri dans le sud de l’Etat du Borno, décapitant un habitant et enlevant un éleveur avec ses 150 bovins, a affirmé à l’AFP Ayuba Alamson, un chef de la communauté de Chibok.

Dimanche, 20 civils avaient été tués par des tirs de roquette attribués à Boko Haram lors de l’attaque du village de Gajiganna, à 50 km de la capitale du Borno, Maiduguri.

«C’est devenu un modèle chaque année pour les insurgés d’intensifier les attaques près de l’Aïd pour saboter les célébrations», a déclaré le chef de la milice anti-jihadiste dans le Borno, Babakura Kolo, estimant que cette année «ne sera pas différente».

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CONTINUER LA LECTURE

DERNIÈRES ACTUALITÉS

SPORTSIl y a 46 minutes

Barcelone : Lacazette pour succéder à Lautaro Martinez à l’Inter ?

Actuellement en pleine négociation avec Barcelone pour Lautaro Martinez, l’Inter Milan prospecte sur le marché pour trouver son successeur. Et...

SPORTSIl y a 53 minutes

PSG : «Il est normal de voir un club comme la Juventus s’intéresser à lui», Juninho annonce la couleur pour Houssem Aouar

Le PSG et la Juventus seraient en concurrence pour Houssem Aouar. Juninho, directeur sportif de l’OL, a lâché ses vérités...

SPORTSIl y a 56 minutes

Boxe : Tony Yoka lâche un énorme coup de gueule sur la mort de George Floyd

Arrêté violemment par des policiers aux Etats-Unis ce lundi soir, George Floyd, afro-américain de 46 ans, a trouvé la mort....

SPORTSIl y a 1 heure

Tennis – Roland-Garros : «Je suis convaincu que certains tournois se joueront, même avant Roland-Garros», Guy Forget

Pour freiner la propagation du coronavirus, le monde sportif s’est mis en pause pendant plusieurs semaines. Alors que Roland-Garros est...

SANTÉIl y a 1 heure

En Italie, des milliers de médecins dans la rue pour réclamer une réforme

Des milliers de médecins et étudiants en médecine ont manifesté vendredi dans toute l’Italie réclamant une réforme de l’enseignement dans...

SPORTSIl y a 1 heure

NBA : décès de George Floyd, le cinglant message de LeBron James

Victime de violences policières, George Floyd a trouvé la mort il y a quelques jours. Alors que ce décès a...

ECONOMIEIl y a 1 heure

Pérou : le FMI donne son feu vert à une ligne de crédit de 11 milliards de dollars

Le Fonds monétaire international a accordé jeudi soir au Pérou une ligne de crédit de 11 milliards de dollars sur...

CULTUREIl y a 1 heure

Côte d’Ivoire : l’imam Mamadou Traoré désigné nouveau guide de la communauté musulmane

L’imam principal de la grande mosquée de la Riviera-Golf (un quartier huppé à l’Est d’Abidjan), El Hadj Mamadou Traoré a...

CÔTE D'IVOIREIl y a 1 heure

Le FPI se «réjouit» de la levée de certaines restrictions sur la liberté de Gbagbo et Blé Goudé

Le Front populaire ivoirien (FPI, opposition), se «réjouit» de la levée de certaines restrictions sur la liberté de Laurent Gbagbo...

LE 229Il y a 1 heure

Réalisation des travaux d’asphaltage : la ville de Cotonou se modernise

La capitale économique du Bénin, Cotonou se rend de plus en plus belle et attrayante à cause de la réalisation...

ECONOMIEIl y a 1 heure

Echanges commerciaux dans l’espace Cedeao : le Niger 1er partenaire commercial du Bénin

Les exportations du Bénin vers la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) ont fait un bond de...

LE 229Il y a 1 heure

Lutte contre les violences à l’endroit des minorités sexuelles : la police, le parquet et les médias sensibilisés

L’hôtel des Princes de Bohicon a accueilli les 13 et 14 mai 2020 un atelier de plaidoyer dénommé, Plaidoyer auprès...

LE 229Il y a 2 heures

Prévention et lutte contre le Covid-19 : Bsic lance un fonds pour appuyer les Pme/ Pmi béninoises

Afin d’aider les Petites et moyennes entreprises et industries (Pme/Pmi) à sortir renforcées de la pandémie du Covid-19, la Banque...

ECONOMIEIl y a 2 heures

Echanges commerciaux : le Bénin réexporte 5000 tonnes de gaz au Niger

Confronté à une pénurie de gaz depuis quelque mois, le Niger a décidé de se tourner vers son voisin du...

ECONOMIEIl y a 2 heures

Inclusion du secteur informel : la Banque mondiale lance le prix  »Mission Billion»

Un nouveau challenge pour encourager les innovations sur l’inclusion du secteur informel dans les programmes de protection sociale. Le Groupe...

ECONOMIEIl y a 2 heures

Transparence budgétaire : le Bénin, un modèle en Afrique

Le Bénin participe au projet pilote de renforcement de la transparence budgétaire et de la participation publique au processus budgétaire...

CORONAVIRUSIl y a 2 heures

Covid-19 : le Bénin enregistre de nouveaux cas confirmés

Le Bénin a enregistré de nouveaux cas confirmés de Coronavirus. D’après les nouvelles statistiques officielles, le bilan général passe désormais...

JUSTICEIl y a 4 heures

Bénin : deux notaires placés en détention provisoire

Au Bénin, deux notaires ont été placés sous mandat de dépôt à la prison civile de Cotonou, mercredi 27 mai...

POLITIQUEIl y a 5 heures

Bénin – Communales 2020 : Louis Vlavonou reçoit le rapport d’observation des experts électoraux

Ce jeudi 28 mai 2020, le président de l’Assemblée Nationale Louis Vlavonou a reçu en audience une délégation de la...

HIGH-TECHIl y a 7 heures

Trump signe un décret visant à limiter la protection dont bénéficient Twitter et Facebook

Donald Trump a mis sa menace à exécution. Le président américain a signé ce jeudi un décret visant à limiter...

CÔTE D'IVOIREIl y a 8 heures

Bédié en «joie» après «l’assouplissement» des conditions de mise en liberté de Gbagbo et Blé Goudé

Le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), Henri Konan Bédié, chef de file de la plateforme de l’opposition...

POLITIQUEIl y a 8 heures

Bénin – Gouvernance locale : voici la liste des maires déjà élus

Conformément au code électoral en vigueur, certains conseils communaux ont été installés, ce jeudi 28 mai 2020, suivis de l’élection...

GUINÉEIl y a 19 heures

Violences post-électorales en Guinée : le gouvernement reconnaît 30 morts à Nzérékoré

Le gouvernement guinéen, tout en imputant la responsabilité à l’opposition, a reconnu la mort de 30 personnes dans des affrontements...

ECONOMIEIl y a 19 heures

Covid-19 : le gouvernement ivoirien envisage d’un soutien aux entreprises publiques

L’Etat de Côte d’Ivoire qui envisage de soutenir les Établissements publics nationaux (EPN), a instruit mercredi les dirigeants des entreprises...