BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Troisième trimestre 2019 au Bénin : l’encours de la dette publique est de 3 734 milliards FCFA

Au 30 septembre 2019, le Bulletin statistique de la dette publique produit par la Caisse autonome d’amortissement (CAA) datant d’octobre 2019, indique que l’encours de la dette publique du Bénin se chiffre à 3 734,05 milliards de FCFA soit environ 6,7 milliards USD.

De 3 894,68 milliards de FCFA au 30 juin 2019 (second trimestre), l’encours de la dette publique du Bénin est passé à 3 734,05 milliards de FCFA au 30 septembre 2019 (troisième trimestre), soit une baisse de 160,63 milliards de FCFA. Le Bulletin statistique de la dette publique de la Caisse autonome d’amortissement (CAA), en date du mois d’octobre 2019 et qui renseigne sur la situation de la dette publique au 30 septembre 2019, indique qu’au troisième trimestre de cette année 2019, l’encours de la dette publique est constitué de 2 074,33 milliards de FCFA (3,7 milliards USD) au titre de la dette libellée en devises et de 1 659,72 milliards de FCFA (3,0 milliards USD) au titre de la dette libellée en monnaie locale.

La dette extérieure et la dette intérieure représentent respectivement 56% et 44% du portefeuille de la dette publique. La stratégie d’endettement à moyen terme du Bénin prévoit une baisse progressive de la dette en devises au profit de la dette en monnaie locale. La dette extérieure devrait être contenue en dessous de 60% du portefeuille sur la période 2020-2024.

Le taux d’endettement public (encours de la dette rapporté au PIB) est de 44,55% au 30 septembre 2019 dont 24,75% au titre de la dette libellée en devises et 19,80% pour la dette libellée en monnaie locale. Il est à noter que ce taux est en dessous du seuil communautaire de 70% fixé pour les pays membres de l’UEMOA.

En ce qui concerne la répartition de l’encours au 30 septembre 2019 sur la base du critère de résidence des créanciers, le Bulletin statistique de la CAA indique qu’au niveau des créanciers non-résidents, il est de 2 834,97 milliards de FCFA (soit 5,1 milliards de dollars US).

Ce montant est composé de la dette libellée en devises, de la dette contractée auprès de la BOAD et des souscriptions des investisseurs étrangers aux titres publics. Et, au niveau des créanciers résidents, l’encours de la dette publique est de 899,08 milliards de FCFA (soit 1,6 milliard de dollars US). Il s’agit ici des souscriptions des banques et autres investisseurs béninois aux titres publics et des prêts directs de l’Etat auprès des banques locales.

Banque mondiale et BAD, partenaires les plus importants

La dette libellée en monnaie locale est constituée en majorité des titres publics (bons et obligations du Trésor) qui représentent 79% de l’encours. Les fi nancements reçus des bailleurs multilatéraux restent majoritaires dans le portefeuille de la dette extérieure (57,9%). La Banque Mondiale (27,5%) et le Fonds Africain de Développement du groupe de la Banque Africaine de Développement (12,4%) demeurent les partenaires financiers extérieurs les plus importants. Le portefeuille de la dette publique du Bénin contient un seul prêt garanti par l’Etat pour un montant 27 milliards de FCFA.

L’encours du prêt au 30 septembre 2019 s’élève à 23,97 milliards de FCFA. Le Franc CFA (44,5%) demeure la monnaie dominante sur l’ensemble du portefeuille de la dette publique. Les tirages sur emprunts en devises effectués au 30 septembre 2019 s’établissent à 353,34 milliards de FCFA. Ce montant est constitué essentiellement des ressources mobilisées dans le cadre de l’émission de l’obligation internationale (328 milliards de FCFA) ainsi que des tirages auprès de la Banque Mondiale, le FAD, la BIDC et le FIDA pour le financement des projets de développement. Les tirages sur emprunts en monnaie locale au 30 septembre 2019 se chiffrent à 20,72 milliards de FCFA.

191,41 milliards FCFA mobilisés sur le marché régional

Du 1er janvier au 30 septembre 2019, l’Etat béninois a mobilisé 191,41 milliards de FCFA sur le marché régional dont 101,09 milliards de FCFA en bons du Trésor et 90,32 milliards de FCFA en obligations du Trésor, peut on lire dans le Bulletin statistique de la dette publique au troisième trimestre 2019 de la CAA.

Le cumul des émissions ayant contribué au financement du budget de l’année 2019 s’élève à 112,27 milliards de FCFA dont 90,32 milliards de FCFA au titre des obligations du Trésor et 21,95 milliards de FCFA au titre des bons du Trésor. Le montant des bons du Trésor émis en 2019 et qui doivent être remboursés au cours de l’année est de 79,15 milliards de FCFA.

Les tirages sur emprunts auprès des créanciers non-résidents (tirages sur les prêts en devises, BOAD et les souscriptions des investisseurs étrangers aux titres publics) s’élèvent à 474,93 milliards de FCFA tandis que les tirages sur emprunts provenant de créanciers résidents s’élèvent à 90,54 milliards de FCFA.

La participation des investisseurs non-résidents aux titres publics s’élèvent à 102,62 milliards de FCFA, soit 53,6% du montant des émissions effectuées sur le marché régional du 1er janvier au 30 septembre 2019. Le service de la dette publique à court, moyen et long terme a été assuré pour un montant de 431,66 milliards de FCFA au 30 septembre 2019.

Il se répartit comme suit : 47,48 milliards de FCFA pour la dette en devises et 384,19 milliards de FCFA pour la dette en monnaie locale. Les remboursements de titres publics s’élèvent à 343,68 milliards de FCFA dont 152,74 milliards de FCFA pour les obligations du Trésor et 190,94 milliards de FCFA pour les bons du Trésor. Le service de la dette envers les créanciers non-résidents se chiffre à 267,15 milliards de FCFA contre 164,51 milliards de FCFA pour la dette due aux créanciers résidents.

777,43 milliards FCFA de nouveaux engagements

Du 1er janvier au 30 septembre 2019, les nouveaux engagements du Bénin s’élèvent à 777,43 milliards de FCFA dont 567,18 milliards de FCFA au titre des emprunts en devises et 210,25 milliards de FCFA au titre des emprunts en monnaie locale. Les indicateurs de coûts et risques du portefeuille de la dette publique, à fin septembre 2019, indiquent une amélioration par rapport à la situation à fin décembre 2018.

Cette réduction des risques du portefeuille met en lumière les avantages de l’émission de l’Euro bond dont les conditions financières sont meilleures par rapport à celles du marché financier régional. Ainsi, la part de la dette à amortir, au cours de l’année 2019, et la maturité moyenne du portefeuille, sont passées respectivement de 12,7% et 7,7 ans à 10,2% et 7,5 ans.

En ce qui concerne l’exposition du portefeuille au risque de taux de change, la part des emprunts exposés aux risques de change (emprunts libellés en devises hors Euro) a sensiblement baissé, en passant de 27% à 26,0%. Au 30 septembre 2019, le portefeuille des titres publics est composé de 47 titres dont 02 bons du Trésor et 45 obligations du Trésor.

Avec un encours de 1 311,39 milliards de FCFA, le taux moyen pondéré de rémunération du portefeuille des titres publics s’établit à 6,24% pour une durée résiduelle moyenne de 2,57 ans. Le montant total des soldes engagés non décaissés (SEND) s’élève à 1 871,04 milliards de FCFA au 30 septembre 2019 contre 1 304,38 milliards de FCFA au 31 décembre 2018.

Par Joël YANCLO

Immobilier Bénin

Dernières actualités

Grand P : voici ce qui se passe entre lui et Eudoxie Yao

Il semble que rien de va plus dans le couple Grand P-Eudoxie Yao. Considéré comme l'un des vrais/faux couples les plus atypiques du show-business ouest-africain, le couple Grand P-Eudoxie Yao semble chaviré avant même que l'ancre ne soit…

Grand P : voici ce qui se passe entre lui et Eudoxie Yao

Il semble que rien de va plus dans le couple Grand P-Eudoxie Yao. Considéré comme l'un des vrais/faux couples les plus atypiques du show-business ouest-africain, le couple Grand P-Eudoxie Yao semble chaviré avant même que l'ancre ne soit…

Clash Eminem-Nick Cannon : Joyner Lucas s’attaque à Cannon

Eminem continue de recevoir des soutiens dans le clash qui l'oppose à l'animateur Nick Cannon. Après 50 Cent, c'est le rappeur Joyner Lucas qui s'est invité dans le jeu en menaçant grave Nick Cannon s'il n'arrête pas son clash à l'encontre…

Gims et Dadju : Djuna Djanana, leur père s’est remarié

Le père des deux célèbres chanteurs Gims et Dadju vient de se remarier. Djuna Djanana, comme c'est de lui qu'il s'agit, s'est remarié ce vendredi 13 décembre 2019 à une charmante Dame. D'après les informations rapportées par le site…

Côte-d’Ivoire : Un élève tue un étudiant

Un jeune homme récemment diplômé a été tué à Man Campus 2 en Côte d'Ivoire lors d'une bagarre qui a viré au drame. Le jeune en homme en question est un étudiant qui vient d'obtenir un certificat de technicien supérieur (BTS).…

Critiquée pour ses tenues, voici la surprenante réaction de Maria Mobil.

La Bimbo togolaise Maria Mobil fait objet de critiques en Côte d'Ivoire à cause de ses tenues jugées indécentes. Très sexy et très souvent dénudée, la jeune togolaise Maria Mobil est taxée de se promener presque nue à Abidjan. La star…

Bénin : l’essentiel à retenir des prédictions du Tofâ 2020

Comme annoncé depuis quelques jours, le Tofâ 2020 s'est effectivement déroulé ce samedi 14 décembre 2019, au Ciné le Bénin. Une initiative de l'association des fagbassa et boconon du Bénin (Afab) et de l’association Bénin tofâ. De la…

Bénin : Dangote fait une offre de partenariat à l’Etat et aux privés

La Directrice des opérations de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (CCIB), Joëlle Vidéhouénou a adressé une lettre aux chefs d’entreprises le jeudi 12 décembre 2019 dans laquelle est notifiée des partenariats commerciaux du…

Dernières actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.