RESTEZ CONNECTÉ

AMÉRIQUE

Trump vante la solidité des liens avec Londres malgré la polémique

Groupe Afrique24

Publié

le

Donald Trump a vanté vendredi la solidité des liens entre Washington et Londres au lendemain d’une attaque en règle contre la Première ministre britannique Theresa May sur le Brexit qui a provoqué la stupeur au Royaume-Uni.

Mettant en avant “l’énorme travail” accompli avec Mme May au sommet de l’Otan à Bruxelles, le président américain a insisté sur la “force” de la relation entre les deux pays.

“Les relations sont très, très solides”, a-t-il insisté, assis à côté de Theresa May à la résidence de campagne des Premiers ministres britanniques à Chequers à 70 km au nord-ouest de Londres.

Après avoir vertement critiqué l’Allemagne lors d’un sommet de l’Alliance, M. Trump s’en est pris, dans un entretien au tabloïd The Sun, au plan de Mme May de future relation commerciale avec l’UE.

Selon lui, ce projet va “probablement tuer” la possibilité d’un accord de libre-échange entre Washington et Londres après la sortie britannique de l’UE fin mars 2019.

Le projet que Mme May a proposé à Bruxelles prévoit de maintenir des liens étroits avec l’UE à 27, en instaurant une nouvelle “zone de libre-échange” qui reposerait sur un ensemble de règles communes concernant les biens et le secteur agro-alimentaire.

“S’ils font un tel accord, nous traiterions avec l’Union européenne au lieu de traiter avec le Royaume-Uni”, a dit M. Trump, qui n’a jamais caché sa préférence pour un Brexit dur, synonyme de rupture nette des liens entre le Royaume-Uni et l’UE.

La porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders, a tenté tant bien que mal de minimiser l’impact de ces déclarations, affirmant que le président américain “aime et respecte beaucoup” Mme May.

Le secrétaire d’État britannique aux Affaires étrangères Alan Duncan a aussi essayé de dédramatiser. “Donald Trump aime la controverse, c’est son style, sa couleur (…) Je ne pense pas que ce soit grossier”, a-t-il dit sur la BBC.

– “Bonnes manières ?” –

Ces propos ont toutefois provoqué dans la matinée une baisse de la livre britannique face à l’euro et au dollar et soulevé l’indignation des politiciens britanniques.

“Où sont vos bonnes manières, Monsieur le président ?”, a tweeté le ministre de l’Éducation Sam Gyimah, résumant la stupéfaction générale.

Anthony Gardner, l’ancien ambassadeur du président Barack Obama auprès de l’UE, a jugé les déclarations de M. Trump “totalement inacceptables” et “sans précédent” en pleine visite officielle.

Ils risquent aussi d’affaiblir davantage la position de Mme May au sein de son Parti conservateur, alors que les récentes démissions du ministre des Affaires étrangères Boris Johnson et du Brexit David Davis, deux eurosceptiques, l’ont mise dans une situation délicate.

M. Trump n’a pas non plus exclu de rencontrer son “ami” Boris Johnson, qui ferait, selon lui, un “grand Premier ministre”.

La nouvelle sortie de M. Trump constitue une claque d’autant plus cinglante pour Mme May que, jeudi soir, elle lui a déroulé le tapis rouge et a vanté la force du lien transatlantique.

– Thé avec la reine –

Les États-Unis et le Royaume-Uni ne sont pas seulement “les plus proches alliés, mais aussi les amis les plus chers”, a-t-elle déclaré en accueillant le président américain et son épouse Melania pour un dîner au palais de Blenheim, résidence de campagne près d’Oxford, où étaient également invités de nombreux représentants du monde économique.

Après avoir inspecté les troupes à la prestigieuse académie royale militaire de Sandhurst, M. Trump et Mme May ont poursuivi leurs discussions de la veille à Chequers. Les deux dirigeants devaient s’exprimer lors d’une conférence de presse commune en milieu de journée.

Outre le commerce, les échanges entre M. Trump et Mme May porteront sur le Proche-Orient, la Corée du Nord et la Russie, alors que le milliardaire s’apprête à rencontrer pour la première fois le président russe Vladimir Poutine lors d’un sommet à Helsinki lundi.

Le président américain et son épouse Melania sont ensuite attendus au palais de Windsor, à une trentaine de kilomètres à l’ouest de Londres, pour prendre le thé avec Elizabeth II.

Ce parcours le tiendra éloigné des manifestations prévues à Londres contre sa venue, qui devraient culminer par un rassemblement de plusieurs dizaines de milliers de personnes à Trafalgar Square pour dénoncer la politique migratoire de Trump, son “sexisme” et son “déni” du changement climatique.

Dans la matinée, un ballon géant représentant un Donald Trump en couche-culotte a flotté dans le ciel londonien près du Parlement.

Avec AFP

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CLIQUER POUR COMMENTER

COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AMÉRIQUE

Donald Trump : voici comment il répond à Joe Bide (vidéo)

Victor Mahunon

Publié

le

Le président américain, Donald Trump a utilisé la vidéo des fameux porteurs de cercueil au Ghana «Dada Awu» pour faire campagne contre son adversaire Joe Biden.

Joe Biden a dans une interview avec Charlamagne tha God, un présentateur de radio américain populaire, déclaré que si les Afro-Américains «ont un problème pour savoir si vous êtes pour moi ou Trump, alors vous n’êtes pas noirs», une remarque qui a déclenché une tempête de controverse et d’attaques féroces des partisans du président Trump.

Donald Trump, après son discours, a réagit sur son compte Snapchat certifiée avec la vidéo des porteurs de cercueil du Ghana «Dada Awu».

Joe Biden a, pour sa part, présenté ses excuses pour son discours insensible. «Je n’aurais pas dû être aussi sage. Je n’aurais pas dû être aussi cavalier».

Néanmoins, Trump profite de l’occasion pour inciter la communauté noire à le haïr. Les porteurs de cercueil «Dada Awu» sont devenus très populaires après qu’une vidéo virale d’eux dansant avec un cercueil soit apparue sur le net.

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CONTINUER LA LECTURE

AMÉRIQUE

Brésil : demande de saisie du téléphone de Bolsonaro, le gouvernement furieux

Benin24tv avec AFP

Publié

le

Le gouvernement du président brésilien Jair Bolsonaro a qualifié vendredi d’«inacceptable et inconcevable» une requête de l’opposition réclamant la saisie du téléphone du chef de l’Etat, soupçonné d’obstruction à la justice.

Le général Augusto Heleno, ministre du Cabinet de sécurité institutionnelle, un poste-clé du gouvernement, a souligné dans un communiqué que cette requête devant la justice pourrait entraîner
«des conséquences imprévisibles pour la sécurité nationale» si elle devait aboutir.

La saisie du téléphone de son fils cadet Carlos a également réclamée, ainsi qu’un interrogatoire du chef de l’Etat.

La requête est partie de parlementaires et de partis d’opposition qui ont considéré que le téléphone du président Bolsonaro pourrait contenir des preuves de tentatives d’ingérence dans des enquêtes policières sur ses proches.

Ces accusations ont été formulées par l’ex-ministre de la Justice, Sergio Moro, ancien juge anticorruption très populaire qui a démissionné avec fracas il y a un mois.

Le juge de la Cour suprême, Celso de Mello, en charge de la procédure, a soumis la requête des parlementaires au procureur général Augusto Aras, qui doit à présent décider s’il la juge recevable ou non.

Pour le ministre Heleno, il s’agirait d’un «affront à l’autorité maximale du pouvoir exécutif et une ingérence inadmissible d’un autre pouvoir dans la vie privée du président de la République et dans la sécurité institutionnelle du pays».

De nombreuses personnalités d’opposition ont exprimé leur indignation face au ton employé par Augusto Heleno, qui rappelle pour certains celui des militaires ayant dirigé le pays pendant les années de plomb de la dictature (1964-1985).

Ancien capitaine de l’armée, le président d’extrême droite a toujours affiché sa nostalgie de ce régime militaire. Pour Flavio Dino, gouverneur de gauche de l’Etat du Maranhao (nord-est), le communiqué du ministre était une «menace inacceptable à la Cour suprême», soulignant qu’«aucun citoyen n’est au-dessus de la loi».

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CONTINUER LA LECTURE

DERNIÈRES ACTUALITÉS

POLITIQUEIl y a 1 heure

Bénin – Commune d’Aplahoué : Maxime Allossogbé désormais aux commandes

Maxime Allossogbé est le quatrième maire de l’ère de la décentralisation à Aplahoué. C’est par quinze (15) voix pour, onze...

POLITIQUEIl y a 2 heures

Bénin : Gabriel Ganhoutodé élu maire d’Avrankou

Ce jeudi 28 Mai 2020, le préfet du département de l’Ouémé, Joachim Akpity a procédé à l’installation du nouveau conseil...

POLITIQUEIl y a 2 heures

Bénin : le nouveau maire de Sinendé connu

Bio Kouri Sanni est le nouveau maire de la commune de Sinendé. Au terme d’une séance de vote qui s’est...

POLITIQUEIl y a 2 heures

Bénin – Commune de  Sinendé : Sanni Kouri Bio élu maire

La commune de Sinendé a désormais un nouveau maire. Il s’agit de Sanni Kouri Bio élu à l’unanimité par ses...

POLITIQUEIl y a 3 heures

Bénin : les nouveaux conseillers communaux d’Athiémé installés

À l’instar des autres communes du Bénin, le conseil communal de la quatrième mandature de l’ère de la décentralisation à...

POLITIQUEIl y a 4 heures

Bénin : voici le nouveau maire de Covè

A l’instar d’autres communes du Bénin, le nouveau maire de la commune de Covè est connu, ce jeudi 28 mai...

SPORTSIl y a 4 heures

Formule 1 : «A la place de Renault, je miserais plutôt sur un jeune», quand Renault se voit conseiller de miser sur le frère de Leclerc

Alors que Renault a récemment assuré vouloir se donner du temps afin de désigner le successeur de Daniel Ricciardo, Martin...

SPORTSIl y a 4 heures

PSG : nouveau contrat et grosse clause pour Fabian Ruiz

A la recherche d’un milieu de terrain pour le Paris Saint-Germain, Leonardo pourrait bien voir Fabian Ruiz s’éloigner définitivement. D’après...

SPORTSIl y a 4 heures

PSG : «Il aime l’idée d’aller à Boca», Paredes

Alors que l’avenir d’Edinson Cavani ne s’écrirait plus au PSG, Leandro Paredes s’est prononcé sur l’avenir de l’Uruguayen, évoquant notamment...

SPORTSIl y a 4 heures

Rugby – XV de France : «Aujourd’hui, notre conviction est que l’on doit pouvoir changer le sens du jeu après chaque ruck», Galthié

Fabien Galthié, sélectionneur du XV de France, s’est exprimé au sujet des secteurs qu’il souhaite améliorer au sein de son...

SPORTSIl y a 6 heures

PSG : Jorginho envisagé par le PSG ?

Toujours en quête de renfort pour le milieu de terrain du PSG, Leonardo aurait récemment pris la température du côté...

SPORTSIl y a 6 heures

Real Madrid : Bale, bien parti pour rester…

Annoncé sur le départ depuis de longs mois, Gareth Bale devrait finalement rester au Real Madrid la saison prochaine. L’attaquant...

ECONOMIEIl y a 7 heures

La BAD mobilise 264 millions d’euros pour soutenir le Maroc dans sa réponse à la pandémie de Covid-19

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, mercredi 27 mai à Abidjan, un financement de...

NIGERIAIl y a 7 heures

Nigéria : «Il faut aider les enfants brisés par la guerre» (Amnesty)

Selon un nouveau rapport d’Amnesty International, il faut aider les enfants «brisés» par la guerre au Nigéria «pour ne pas...

CORONAVIRUSIl y a 7 heures

Afrique du Sud : le tabac et la Covid-19 sont mauvais pour les poumons (Ministre)

Le gouvernement sud-africain a insisté mercredi sur le fait que l’interdiction récente de la vente de produits du tabac, dans...

CÔTE D'IVOIREIl y a 7 heures

Côte d’Ivoire : la révision de la liste électorale fixée du 10 au 24 juin prochain

Le gouvernement ivoirien a adopté mercredi un décret fixant la révision de la liste électorale sur la période du 10...

CORONAVIRUSIl y a 7 heures

Le Fonds des Nations unies pour la population équipe le personnel soignant contre la Covid-19 en Côte d’Ivoire

Le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) ou United Nations Fund for Population (UNFPA) a équipé, mercredi, le...

MALAWIIl y a 7 heures

Malawi : la présidentielle face à des défis juridiques et sanitaires majeurs

La marche vers le Palais de la République du Malawi s’avère difficile pour les candidats à la présidence et leurs...

TUNISIEIl y a 7 heures

Ibrahim Sy Savané nommé ambassadeur de la Côte d’Ivoire en Tunisie

L’ancien président de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA), l’organe de régulation de l’audiovisuel en Côte d’Ivoire, Ibrahim...

CÔTE D'IVOIREIl y a 8 heures

La distribution des cartes nationales d’identité ivoiriennes démarre la semaine prochaine

Plus de 400 000 personnes ont été enrôlées pour la nouvelle carte nationale d’identité (CNI) ivoirienne trois mois après le...

CULTUREIl y a 8 heures

UA : le Maroc désigné vice-président du Sous-comité sur les questions environnementales

Le Maroc a été désigné vice-président du Sous-comité de l’Union africaine (UA) sur les questions environnementales, qui a tenu sa...

POLITIQUEIl y a 8 heures

Présidentielle 2021 : Talon, une équation mais des inconnues pour UP et BR

Au lendemain des communales et municipales du 17 mai 2020, les deux blocs du président Talon sont en tête du...

POLITIQUEIl y a 8 heures

A huit mois de la présidentielle au Bénin : Talon, partir ou rempiler ?

La mouvance Talon vient d’engranger 70 maires sur 77. C’est donc 70 grands parrains potentiels qui vont s’ajouter aux 83...

POLITIQUEIl y a 8 heures

Coronavirus : Patrice Talon a-t-il bien géré la lutte contre la pandémie ?

Avec le conseil des ministres d’hier, le chef de l’Etat du Bénin, Patrice Talon, est entrain d’amorcer la descente en...